Actualités Fonds

Carmignac Sécurité face au Covid-19

24.03.2020

Quels sont les principaux facteurs d’influence sur les marchés ?

  • Des mesures de « quarantaine stricte » se mettent en place en Europe. Chacune d’entre elles implique des coûts économiques importants qui provoquent de forts mouvements de vente sur les marchés, y compris sur des titres de dette qualifiés « d’actifs refuges ».

  • Des mesures « exceptionnelles » de la Réserve fédérale (Programme de rachats d’actifs illimité incluant pour la première fois de la dette privée) et de la Banque centrale européenne (programme d’achat d’urgence en cas de pandémie (PEPP) de 750 milliards d’euros et la promesse d’en faire plus si nécessaire) ont été annoncés pour soutenir l’économie. Les gouvernements progressent aussi dans la mise en place de stimulus budgétaires.

Même si les autorités semblent avoir la situation en main, les incertitudes sont si élevées (combien de temps cela peut-il durer ? Quel impact sur la croissance ? etc.) qu’elles ont provoqué des chocs intenses à travers les marchés.

Ce que nous avons fait au sein de Carmignac Sécurité pour réduire les risques ?

Les gérants ont activement ajusté leur exposition aux obligations souveraines et au marché du crédit au cours des dernières semaines. Leur seule et unique priorité : réduire le niveau de risque du portefeuille afin de limiter la portée de la correction à l’heure où les marchés obligataires continuent de faire des montagnes russes.

Ici les principaux changements effectués :

  • Réduction de la sensibilité totale aux taux d’intérêt

    Hausse de notre sensibilité aux taux d’intérêt des pays cœurs :

    • Neutralisation de notre positionnement vendeur sur la dette allemande.
    • Hausse/maintien de notre exposition aux pays cœurs où les banques centrales ont encore suffisamment de marges de manœuvre pour intervenir à l’instar de l’Australie et des Etats-Unis.

    Réduction de notre exposition à la dette non-cœur :

    • Réduction de notre allocation aux autres pays non-cœurs européens (Grèce, Chypre, Slovaquie, Slovénie, Portugal).
    • Gestion active de nos obligations souveraines italiennes.
  • Mise en place de couvertures à au sein de notre composante crédit



    • Utilisation de dérivés sur indices afin de couvrir la partie la plus risquée de notre exposition crédit.

    • Réduction de notre allocation aux dettes subordonnées financières ainsi qu’aux dettes privées de longue maturité.

  • Hausse de notre poche de liquidités



    • Les liquidités et quasi-liquidités représentent 25% des encours et 50% des titres de dette ont une maturité inférieure à 2 ans.

Carmignac Sécurité

Profil de risque et de rendement

Le profil peut varier de 1 à 7, une catégorie 1 correspondant à un risque plus faible et un rendement potentiellement plus faible et une catégorie 7 correspondant à un risque plus élevé et un rendement potentiellement plus élevé. Une catégorie 4-5-6-7 implique une forte à très forte volatilité, impliquant des fortes à très fortes variations de prix pouvant entraîner des pertes latentes à court terme.

Risques Principaux

Risques non suffisamment pris en compte par l’indicateur :

RISQUE DE CRÉDIT : Risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements.

RISQUE DE CONTREPARTIE : Risque de subir des pertes en cas de défaillance d’une contrepartie incapable de faire face à ses obligations contractuelles.

RISQUE LIÉ A L'IMPACT DES TECHNIQUES TELLES QUE LES PRODUITS DÉRIVÉS : Risques de fortes pertes liées à ces instruments.

Risques inhérents :

RISQUE DE CRÉDIT : Risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements.

RISQUE DE TAUX D’INTÉRÊT : Risque d'une baisse de la valeur liquidative en cas de mouvement des taux d'intérêt.

RISQUE DE CHANGE : Risque lié à l’exposition, via les investissements directs ou l'utilisation d'instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation de l'OPCVM.

RISQUE DE PERTE EN CAPITAL : Cette part/classe ne bénéficie d’aucune garantie ou protection du capital investi. Vous risquez de ne pas récupérer l’entièreté de votre capital investi.

Pour plus d’informations sur les risques de la part/classe, vous devez vous référer au prospectus et plus particulièrement à la section « Profil de risque » ainsi qu’au document d’information clé pour l’investisseur.