Flash Note

Carmignac Patrimoine - Mise à jour de l’été

05.08.2019

A destination des investisseurs professionnels uniquement.
Ne convient pas aux investisseurs de détail en Belgique.

Évolution de Carmignac Patrimoine depuis le début de l’année

Après un net rebond au premier trimestre 2019 succédant à une forte correction à la fin de 2018, les marchés mondiaux ont connu une progression plus modeste au deuxième trimestre. Face aux signes continus de ralentissement de la croissance dans les grandes économies, l’inclinaison de la Réserve fédérale américaine en faveur d’une politique accommodante et les espoirs de stabilisation des tensions commerciales ont été suffisants pour maintenir les marchés sur une trajectoire positive. Par ailleurs, la posture plus accommodante de la Réserve fédérale et de la Banque centrale européenne continue d’exercer une pression baissière sur les taux souverains et les spreads de crédit.

Depuis le début de l’année, Carmignac Patrimoine a ainsi tiré parti :

  • de notre portefeuille cœur, qui reste concentré sur des sociétés offrant des perspectives de croissance, dans les secteurs d’Internet, des FinTech et de la santé
  • de l’allocation à la dette des pays européens périphériques et semi-cœur (Belgique, France, Grèce et Italie)
  • de la composante crédit, notamment nos titres de créance Altice

Carmignac Patrimoine a fait preuve de flexibilité de la manière suivante :

  • exposition opportuniste à la composante cyclique et aux titres « value », avec des positions dans un panier de titres bancaires européens (sensibles à la stabilisation des indices PMI en Europe) et de valeurs industrielles américaines (sensibles à l’évolution de la croissance mondiale)
  • petites couvertures sur le Nasdaq
  • augmentation progressive de la duration modifiée au cours du premier semestre pour profiter de l’attitude conciliante des banques centrales, suivie d’une prise de bénéfices rapide en mai pour renforcer les stratégies de valeur relative
  • exposition au yen initiée au premier trimestre à des fins de gestion des risques
[Divider] [Flash Note] Sun reflection

Quelle construction de portefeuille pour aborder l’été ?

Les marchés reposent sur un équilibre toujours fragile, mais constructif, avec une croissance mondiale qui tend à se stabiliser autour de niveaux faibles, des banques centrales s’affichant en soutien des marchés et des inquiétudes autour de la guerre commerciale ayant tendance à se réduire. Dans cet environnement, notre construction de portefeuille repose sur quatre piliers :

  • Un portefeuille cœur actions principalement composé d’une sélection très rigoureuse de valeurs de croissance, ces dernières appartenant à un segment de marché déjà cher.

  • Une exposition tactique aux « retardataires » dans plusieurs segments cycliques, tels que les banques européennes, les valeurs industrielles américaines et les sociétés de marchés émergents.

  • Un positionnement sur les courbes des taux souverains afin de bénéficier de banques centrales visiblement plus accommodantes.

  • Une composante crédit qui tire parti de la dispersion croissante dans cet environnement, en se concentrant sur des opportunités spécifiques dans les secteurs de la communication et de la consommation.


Pour en savoir plus sur nos perspectives économiques, veuillez consulter :
CARMIGNAC’S NOTE

PRINCIPAUX RISQUES DU FONDS

ACTION: Les variations du prix des actions dont l'amplitude dépend de facteurs économiques externes, du volume de titres échangés et du niveau de capitalisation de la société peuvent impacter la performance du Fonds. TAUX D’INTÉRÊT: Le risque de taux se traduit par une baisse de la valeur liquidative en cas de mouvement des taux d'intérêt. CRÉDIT: Le risque de crédit correspond au risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements. RISQUE DE CHANGE: : Le risque de change est lié à l’exposition, via les investissements directs ou l'utilisation d'instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation du Fonds. Le Fonds présente un risque de perte en capital.